1911-mouquieuxpresi

19/02/2007

Différentes recettes pour nourrrissement

1) le candi
Chauffer jusqu'à la température précise de 118° C, 1 litre d'eau avec 5 Kg de sucre cristallisé et 1 Kg de miel.  La casserole devra être assez haute pour avoir un rebord d'au moins 10 centimètres entre la surface du liquide et celle du bord du récipient.  Il faut avoir à sa disposition une éponge imbibée d'eau.  Si le sirop mousse trop fortement et menace de déborder, passer l'éponge imbibée d'eau sur la paroi interne de la casserole.  Laisser refroidir une heure afin que la température du mélange atteigne environ 80° C (à 15° C près).  Battre la masse énergiquement, avec un batteur (inoxydable) électrique pour lui faire perdre sa transparence. Verser le candi dans des formes appropriées tant qu'il est encore chaud et liquide; froid, il sera dur.

2) le candi malaxé à froid
Mélanger en malaxant bien 4 parts de sucre glace pour 1 part de miel. Le candi doit être homogène et souple.

3) Le sucre en pâte
Préparer tout d'abord un sirop de sucre ou un sirop de miel à 65% environ.  Quand ce sirop est encore chaud, lui ajouter en malaxant bien tout ce qu'il peut absorber de sucre glace (celui qui sert à sucrer les gaufres et les gâteaux).  Un kilo de sirop peut absorber de 5 à 6 kilos de sucre glace.

4) Un sirop stimulant avec compléments protéinés
Délayer 50 gr de pollen en pelotes dans un quart de litre d'eau.  Ajouter un sirop de sucre fait à froid en faisant dissoudre 1 kg de sucre (ou de miel) dans trois quarts de litre d'eau. Après dissolution, mélanger au pollen délayé dans l'eau.  On peut remplacer le pollen, si on n'en a pas, par une égale quantité, soit de farine de soja déshuilée, soit par de la levure de bière sèche.

5) Un sucre en pâte avec compléments protéinés
Une ration type pour une ruche est constituée d’une part de 60 gr de pollen dissout dans 300 gr de sucre et 150 gr d'eau  et d’autre part de 180 gr de farine de soja. Malaxer le tout pour obtenir une galette qui sera placée sur les têtes de cadres.

14:29 Écrit par Jean-Luc Strebelle dans TP : Nourrissement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.