1911-mouquieuxpresi

09/05/2007

 La pose d'une deuxième hausse

Avec une seule hausse à miel, le miel doit être extrait plusieurs fois pendant la miellée pour que la colonie ait toujours suffisamment d'espace pour le stocker.  Une autre possibilité est d'avoir deux hausses à miel ou plus. Celles-ci peuvent être ajoutées à la ruche pour augmenter l'espace de stockage.

Les rayons vides stimulent le butinage et la récolte.  Si la miellée n’est pas en cours d’achèvement,on place une deuxième hausse dès quela première est pleine au ¾ de son volume.

Cette hausse supplémentaire est placée entre le corps et la première hausse si elle contient des cadres bâtis.  Ainsi placée, elle se trouve dans une position favorable au travail des abeilles, à proximité du couvain.  Pour ceux qui travaillent sans grille à reine, il est préférable de redescendre les cadres de couvain dans la deuxième hausse qu’on vient de placer au-dessus du couvain.

Cette hausse supplémentaire est placée au-dessus de la première hausse si elle contient essentiellement des cadres à bâtir.  Si on avait placé une hausse vide entre le corps et les réserves de miel, on aurait créé une discontinuité pendant un laps de temps trop long entre le couvain et son miel.  On finit par intervertir les 2 hausses, 7 à 10 jours plus tard, lorsque la majorité des cires sont construites.

14:56 Écrit par Jean-Luc Strebelle dans TP : Placement des hausses | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.