1911-mouquieuxpresi

28/11/2009

Taille des arbres fruitiers

Les arbres ont naturellement une dominance apicale : leurs rameaux se développent vers le haut car la plante se développe au niveau du bourgeon terminal, qui produit un développement vertical du rameau.  Quand on supprime une partie d’une branche, c’est le bourgeon situé juste en dessous de la coupe qui se développera le plus.  Chaque coupe se fera donc juste au-dessus d'un bourgeon tourné vers l'extérieur de la couronne de l'arbre.  Ces coupes se font légèrement en pente afin de ne pas laisser stagner l'eau mais avec la pente d'écoulement de l'eau disposée de l'autre côté du bourgeon afin de ne pas laisser une goutte d'eau à la basse de celui-ci.  Il faut, en outre, que la coupe soit nette pour avoir une surface de cicatrisation minime et réduire l’entrée des possibles infections.  Il est nécessaire de couvrir ensuite les parties à vif avec un produit cicatrisant, ex : Goudron de Norvège.

 

La taille de formation

 

taille arbe fruitier.gifPour obtenir des charpentières à partir d'un scion, il faut sectionner la tige un peu au dessus d'un bourgeon pour provoquer la naissance de ramifications. On en conservera que 3 inclinées à 45° environ.  Ces trois ramifications seront ensuite dédoublées pour donner 6 branches charpentières.

 

taille des arbres fruities.JPG

 

La taille d’entretien

> Nettoyage
Premier travail, faites un peu de ménage !  Supprimez les branches mortes, celles qui s'entrecroisent (en conservant la plus vigoureuse) et les bois abîmés.  Profitez-en pour enlever également tous les fruits momifiés qui auraient pu rester sur la ramure.
> Eclaircissage
Le but de cette étape est d'apporter de la lumière au centre de l'arbre, pour garantir une mise à fruit homogène. Pour cela, supprimez les branches pointant vers l'intérieur.
> Tour de l'arbre
Réduisez la longueur des branches principales en supprimant leur extrémité (c'est ce que l'on appelle "rabattre"). Ceci a pour but de répartir la sève dans les branches latérales, dont le développement sera ainsi stimulé.  Mais il faut également rabattre ces dernières, de façon à ce que la mise à fruit s'opère assez près de la branche principale et non au bout de longues branches ne portant que des feuilles !  Taillez systématiquement au-dessus d'un bourgeon tourné vers l'extérieur (pour optimiser le placement de la future branche).

Les commentaires sont fermés.