1911-mouquieuxpresi

23/02/2007

La fixation de la cire sur les cadres à la portée des enfants

Tout bon apiculteur prépare, lors de la morte saison, des cadres de corps et de hausses pour la saison apicole.  Le « filage » des cadres est l’opération qui consiste à tendre un fil métallique entre les parties parallèles des cadres afin de maintenir et de renforcer la feuille de cire gaufrée.  Les cadres sont percés soit sur les côtés, soit en tête et en base par des trous de 1 mm à 1,5 mm de diamètre.  Pour ma part, je préfère les cadres qui permettent la fixation des fils verticalement car on constate, que par ce système, la cire gaufrée offre une meilleure résistance au poids des abeilles cirières qui procèdent à son étirement.  Je vous conseille également lorsque vous achetez des cadres à fixation verticale des fils, de choisir ceux qui présentent une rainure de 2mm sur la partie supérieure de leur tête et sur la partie inférieure de leur base car cela évite, lors de leur nettoyage, de couper l’armature qui tient la cire.

clou.JPGL’arrêt des deux extrémités du fil est effectué par des pointes.  Nous plaçons latéralement deux pointes «à tête plate» dans la latte supérieure qui est normalement plus large que les autres montants du cadre et nous les enfonçons à moitié.

insertion fil.JPGLe fil est passé à travers les trous, en commençant près d’une des pointes et en terminant près de l’autre.  L’extrémité libre du fil est entourée autour de la pointe qu'on bloque en l’enfonçant au marteau.  L’extrémité reliée à la bobine sort près de l’autre pointe.
Pour tendre le fil, la main droite exerce une pression sur la partie du fil attachée à la première pointe et ensuite la main gauche bloque le fil au niveau du premier trou.  La même action est répétée jusqu’au dernier trou près du deuxième clou. Quand la tension du fil est correcte, celui-ci est entouré sur la dernière pointe.  
clouage fil.JPGCette pointe est finalement entièrement enfoncée puis le fil est sectionné libérant le cadre de la bobine. 
La tension du fil doit lui permettre de vibrer comme celui d’un instrument de musique.  Cette tension est nécessaire pour son intromission, après chauffage, dans la feuille de cire gaufrée.
cadre filé

gabarit.JPGPour fixer la cire gaufrée sur ce fil, il faut, au préalable, se confectionner un gabarit avec une planche de 5 à 10 mm plus étroite et moins longue que l’intérieur du cadre.  
Pour fixer la cire gaufrée dans le cadre, vous la posez sur le gabarit, le cadre filé dessus, les pointes de fixations vers le haut.  Le cadre est suspendu sur le gabarit par le fil.  Si la feuille de cire gaufrée est plus petite que la dimension du cadre, je vous conseille alors de la placer contre la traverse inférieure du cadre.  Les abeilles bâtissant toujours vers le haut, elles construiront le petit espace laissé libre entre la cire et le montant supérieur du cadre.  Alors qu’un espace entre la cire et le montant inférieur ne serait pas construit et représenterait un point de faiblesse lorsque le cadre est soumis à la force centrifuge de l’extracteur. 

transfo.JPGUne première méthode très rapide consiste à utiliser un transformateur électrique.  Vous faites circuler le courant électrique de très basse tension fourni par le transformateur en appliquant les électrodes sur les pointes qui retiennent le fil.  Celui-ci, transformé en résistance, s’échauffe.  A 80 °C environ, le fil s’enfonce dans la feuille de cire gaufrée.  Le courant électrique ne passant plus lorsque vous retirez les électrodes, le fil se refroidit et reste inclus dans la cire qui se fige autour.

roulette.JPGUne deuxième méthode consiste à utiliser une roulette éperonnée montée sur une masse en cuivre que l’on chauffe préalablement.  J’utilise pour cette opération une bougie montée à l’intérieur d’une boîte de conserve dont le fond est percé d’un trou légèrement plus grand que la masse de cuivre de l’éperon.  L’utilisation de cette roulette éperonnée permet de diriger le fil avec ses doigts en même temps qu’on le chauffe et on peut ainsi aisément le tendre au maximum.